Le costume de dragon m'a semble-t-il redonné l'envie de coudre. Pour commencer simple et correspondre à mes besoins, je me suis tout d'abord lancée dans un petit sac à ouvrage pour moi, puis un deuxième est arrivé, et un troisième  a suivi pour une amie.

sacurs1

Le premier est composé d'une base ronde et d'un simple long rectangle muni d'une coulisse. J'ai choisi un coton de doublure avec des petites étoiles mis de côté pour l'Ourson (Mondial Tissu je crois), mais jamais utilisé et un simple coton blanc (Ikea) pour l'extérieur préalablement peint avec un pochoir et de la peinture pour tissu. Le fond est une toile de coton bleue plus épaisse afin d'apporter un peu de résistance à ce sac très fin et presque transparent.

 

sacursi2

Pour le deuxième j'ai simplement cousu deux carrés de 30 cm de côté ensemble, de même pour la doublure et j'ai encore une fois ajouté une coulisse avec un joli ruban et des perles. J'ai à nouveau peint le tissu (un métis de lin et coton noir de chez Ikea aussi, la doublure est le même coton blanc qui fait l'extérieur du premier.) mais cette fois-ci avec des pochoirs adhésifs : le rendu est vraiment hautement supérieur à un simple pochoir.

 

sacgab

Le troisième et dernier est celui cousu de la même façon pour une amie dans le même métis noir, avec une doublure en toile de coton rouge foncé. Mais cette fois, je me suis un peu plus appliquée et je me suis lancée non seulement dans une broderie mais dans une broderie au ruban. Deux coquelicots en ruban de satin rouge agrémentés de petites perles dorées et de fil noir et vert. Ca m'a permis d'apprendre le point de noeud, le point de tige, le point de tige de remplissage et donc une petite utilisation du ruban dont je ne connais pas le nom précis. Je suis assez contente de moi pour un premier essai.

Je dois dire que les deux miens m'accompagnent un peu partout et ont été bien utilisés dès leur sortie de la machine à coudre. Même pas le temps de les repasser et ça se voit. J'espère que celui de mon amie aussi.

 

En continuant sur ma lancée, je me suis rendue compte que je tricotais de plus en plus de miniatures en rond avec des aiguilles double-pointe, mais que je n'avais rien de pratique pour ranger celles de 20cm de long. Les petites de 10cm sont dans un kit avec trousse, mes arrêtes-mailles et autres bidouilloux nécessaires sont dans une petite trousse renard offerte par ma soeur et le reste est dans une longue trousse à aiguilles à tricoter droites. C'est donc là que les aiguilles double-pointe les plus longues se sont retrouvées, mais dans les 45cm de longueur de la trousse, je ne cesse de fouiller pour les chercher ainsi que ma paire de ciseaux et quelques accessoires. Je me suis donc décidée à me faire une trousse dans laquelle mettre les objets de taille "moyenne".

trousse1

Une face...

trousse2

Et l'autre... Accompagnée de ma mini-trousse renard qui rentre très bien dans la grande trousse "moyenne".

 

Dans mes prochains projets de couture, j'ai prévu de me faire un grand sac à tricot dans lequel mettre mes ouvrages, mes aiguilles, mais aussi le contenu habituel de mon sac, dans ce magnifique tissu, trouvé chez Mondial tissu :

tissu

(Il est beau n'est-ce pas ? J'adore son aspect chargé, ses couleurs et le mélange des motifs géométriques et floraux.)

 

Je suis également en train de réaliser une grande trousse à aiguilles à tricoter pour ma maman, mais je suis tombée à cours de fil rouge pour le moment.

trousseaig