Ce fichu petit cou à l'air ou qui n'accepte que l'écharpe tricotée par ma soeur : quel affront ! Il fallait forcément que je récidive et retente de fabriquer quelque chose que l'Ourson accepte de porter. L'Ourson et sa marraine sont fans de renards. Si bien que celle-ci lui a offert un joli petit bonnet à tête de renard qu'il adore. Qu'à cela ne tienne ! L'idée est là : je vais tricoter une queue de renardeau à enrouler sur son cou.

Un peu folle la guêpe, je craque sur le marron roux chaud d'une pelote Phil Douce de Phildar ( 100% polyester) et sa copine en grège. Il faut croire que ma première expérience daubée avec le fil peluche ne m'avait pas suffit. Mais c'est tellement doux et cette couleur est tellement jolie. A la recherche d'une idée de construction, je tombe sur cette mignonne "Fox Scarf" . J'aime ce design à mi-chemin entre l'écharpe et le col et je n'ai qu'à supprimer les détails de la tête pour avoir une queue. Et quand même quelques petits ajustements à ma taille de fil et d'aiguilles : tricoté en 4,5 le triangle de départ s'élargit de 2 mailles à 22 mailles au lieu des 32 du patron. La longueur et le nombre de rangs ont ensuite été ajustés directement sur l'Ourson. Environ 40cm de longueur avant les côtes, diminutions à 12 mailles pour les-dites côtes (26 sur le patron) . J'ai également modifié le changement de couleur afin que la transition ne soit pas aussi abrupte et droite que sur le modèle et j'ai rebrodé un peu cette partie afin que l'arrière de la transition soit aussi esthétique (ahem) que l'avant. De plus j'ai intentionnellement modifié la forme triangulaire de la queue pour la rendre un peu asymétrique et moins anguleuse, je trouve que ça fait plus renard. (Quoi ? Comment ça, j'ai presque tout modifié dans le patron, en fait ? Mais non voyons ! Je ne ferais jamais ça ! Ce n'est vraiment pas mon genre. Re-ahem. )

Bref. En tous cas j'en suis contente. Elle n'est pas parfaite, je me suis encore un petit peu arraché les cheveux sur le fil pelucheux et j'ai un peu pleurniché pour compter les mailles, les rangs et visualiser les erreurs. Mais je l'aime franchement bien. Et l'Ourson aussi. Enfin... Sur le coup... Parce que depuis, il est revenu à ses premières amours : l'écharpe de sa tante.

Mais, trêve de bavardage, place aux photos nulles.

FTC1

 

"Ouverte", ou "détachée" elle se présente ainsi :

FTC2

 

Et en situation avec son bonnet presque assorti (les couleurs diffèrent un peu, mais tant pis. ) :

FTC3

On dit merci à Monsieur Ours-Grognon pour sa participation et pour avoir remplacé au pied levé l'Ourson-pas-sage qui était trop occupé et félicitons-le pour son entrée dans le monde impitoyable du mannequinat. (Moi, personne ne pense à me féliciter pour mon entrée dans le monde impitoyable du "je veux faire des jolies photos même si je suis un peu nulle en technique et qu'il n'y a pas un poil de lumière". Snif, ma tristesse est à son apogée. )

 Au passage, j'en profite pour recommander ce patron, vraiment sympa pour les débutantes avancées (si cette dénomitation signifie quelque chose...): du point mousse, des côtes, des diminutions et des augmentations et un chouïa de travail des couleurs. Le patron avec têtes et oreilles demande un peu plus de compétences en couture. Sans, vous pouvez réduire les deux petites coutures en une seule en réalisant les deux triangles de la tête qui forment le passant d'une seule traite : tricotez d'abord un triangle de sa base à sa pointe, puis repartez sur un triangle équivalent de la pointe à la base, repliez-les et ne faites que la couture entre la base large des deux triangles, une fois le reste tricoté. (Parce que bon, une couture pour joindre 4 malheureuses mailles, moi ça me démange la flemme. )

Avec les fêtes j'ai du retard de publication, mais les bonnes nouvelles, c'est que ça va faire plein de nouveaux posts dans les jours à venir et que j'ai mis une toute jolie, toute nouvelle bannière que je me suis beaucoup amusée à réaliser. Mais je vous parlerai de mon amour du tricotin une autre fois. La prochaine fois c'est promis, on parle mitaines.