De fil en fil, je me fais toujours moins présente ici, ce n'est pas pour autant que je m'active moins, bien au contraire. Après avoir passé le printemps et l'été sur quelques yarnbombings, la chaleur aidant je me suis rabattue sur de la broderie. Histoire d'avoir moins les genoux au chaud. Et voilà que dans ma soif d'apprendre, j'ai découvert que cela pouvait être aussi addictif que le crochet !

brodone1

 

J'ai commencé par quelques petits tests sur des chutes de coton pour apprendre quelques points, avec des jolis petits motifs fleuris improvisés en regardant des broderies sur pinterest.

brodone2

Des petites fleurs avec un passé plat empiétant complètement raté, du point de feuille, du point de tige et du point de noeud que j'apprécie beaucoup.

 

brodone3

Puis un motif fleuri un peu plus graphique, avec du passé plat, du point de bouclette, du point lancé, ce qui ressemble vaguement à du point d'épine remixé à ma sauce et toujours du point de tige et du point de noeud. Un petit style presque bulgare. Bref, j'apprends, je m'amuse et, avouons-le, j'ai une légère (mais alors légère...) tendance à faire un peu n'importe quoi. Mais c'est aussi comme ça qu'on s'améliore, non ?

Ensuite je me dis : pourquoi ne pas retenter le point de croix, comme quand j'étais gamine ? Alors j'ai trouvé un morceau de toile noire dont la trame était à peu près visible, et vogue la galère.

 

brodone4

 

J'ai repris ici des motifs de biscornus avec parfois quelques modifications personnelles. Malheureusement, je ne m'étais pas rendue compte que mon tissu n'avait pas le même nombre de fils de trame et de fils de chaîne. Ce qui donne un aspect un peu rectangulaire à mes carrés. Je n'ai pas encore vraiment décidé de ce que j'allais faire de ces petits "rectarrés"; j'envisage de peut-être les coudre pour former des petits coussinets décoratifs à suspendre par exemple dans le sapin. On verra bien.

 

Pour la dernière broderie, j'ai eu envie de me lancer dans un marquoir complet au point de croix, abécédaire compris. Seulement je n'ai trouvé aucun modèle qui me plaisait entièrement. Soit l'alphabet ne me convenait pas, soit il y avait plusieurs alphabets majuscules ce que je trouve répétitif, soit la disposition et les points de frises n'allaient pas. Bref il y avait toujours un truc. Je suis donc partie sur l'idée de faire mon propre marquoir en commençant par un alphabet qui me plaisait.

 

brodone5

 

Je n'ai pas énormément avancé, surtout avec les vacances, vu que je suis toute seule pour m'occuper de mon Ourson légèrement envahissant. J'ai décidé de faire quelque chose de très multicolore, avec un petit dégradé arc en ciel pour les majuscules, je verrai au fur et à mesure comment disposer le reste. J'aimerais l'avoir fini pour Noël pour l'offrir à un petit cousin de quelques mois. Mais je crois que j'ai un peu peur d'avoir eu les yeux plus gros que le ventre. Il va falloir mettre les bouchées doubles si je veux le terminer et l'encadrer dans les délais. Et ça veut dire aussi que j'aurai encore moins de temps pour reprendre le crochet.

 

C'est si dur de choisir un médium quand on aime tous les arts du fil et qu'on se lance tête baissée dans des projets comme j'en ai l'habitude !

Enregistrer