Nous en étions donc restés à comment faire une cape facile et rapide. Pour celleux qui ne sont pas passés par l'article précédent, précisons que je l'ai édité avec quelques formules et des schémas moches mais a priori compréhensibles. Parlons maintenant de comment maintenir cette cape sur vos épaules ou celles de votre progéniture : les fermetures. 

costdrag4

Vous avez plusieurs possibilités pratiques pour fermer ce genre de capes rapides :

  • les brandebourgs plus ou moins décoratifs, avec bouton bûchette ou bouton rond.
  • les pattes de boutonnages
  • une broche ou une fibule
  • un fermoir de cape (constitué de deux boutons ou deux broches, reliés par une chaînette ou un lien)
  • une patte velcro
  • une nouette (deux liens cousus dans l'ourlet qu'on noue)

A mon sens les plus pratiques pour des enfants sont les brandebourgs, la patte de boutonnage ou la patte velcro. Faciles à ouvrir et fermer par les petites mains. J'ai choisi une patte de boutonnage parce que l'Ourson a de longs cheveux qui s'agrippent dans les velcro et parce que je n'avais à disposition que de très beaux brandebourgs qui auraient détonné et pas de patience pour en fabriquer un. L'autre avantage de ces 3 solutions c'est que ça donne des fermetures plus ou moins réglables ou repositionnables et que ça permet donc d'ajouter des couches de vêtements sous la cape ou de grandir un peu en continuant à la porter.

costdragtee

Grâce à la présentation du bedon de dragon de Michka l'Ours Kodiak (Ursus arctos middendorffi), passons à mon deuxième conseil en matière de costume rapide.

FAITES UN DEBARDEUR OU UNE TUNIQUE.

Parce qu'une tunique basique c'est facile. Bon d'accord, on ne peut pas toujours faire une tunique. (Comment ça, je me répète ? )

Les avantages :

  • c'est facile, on vous dit.
  • ça s'enfile rapidement, même avantage que la cape pour les enfants : pas de problème pour aller aux toilettes. (non parce que partout j'ai vu des costumes-combinaisons et je trouve que ce n''est pas vraiment adapté à des tout petits.)
  • Si vous le faites large, c'est tout aussi climatoadaptable que la cape. (Oui, c'est un néologisme, un peu de silence là-bas au fond.)

Pour faire une tunique rapide vous avez deux possibilités : une plus rapide et une un chouïa plus compliquée, mais alors vraiment un chouïa.

I. La tunique rectangle : commencez par mesurer la longueur qu'il vous faut. Soit sur la personne directement, soit sur un de ses habits. (à vous de voir si vous voulez que ça fasse robe ou que ça soit court), vous prenez la largeur qu'il vous faut, de la même façon. Pliez votre tissu en deux, tracez à partir de la pliure un rectangle de cette longueur et cette largeur. Découpez. Mesurez le tour de tête du ou de la destinataire (encore une fois, directement sur la personne ou bien prenez un de ses bonnets, cagoules, voire reportez-vous à un site qui donne les mensurations moyennes de chaque taille), ajoutez-y quelques centimètres pour plus d'aisance et tracez au centre de votre rectangle de tissu un carré ou un rectangle du même périmètre que votre résultat. (je ne vous donne pas la formule cette fois quand même ? Si ? Bon, juste le carré : divisez le périmètre par 4 pour trouver la longueur des côtés.) Vous avez une tunique. Vous faites vos ourlets et vous pouvez ajouter des nouettes sur les côtés pour que ça soit plus seyant au lieu de voler au vent.

II. La tunique basique ou débardeur, la solution que j'ai choisie : prenez un débardeur ou un tee-shirt du ou de la destinataire du costume . Posez-le plié sur votre tissu plié (oui, comme la capuche). Tracez basiquement les contours en ajoutant quelques centimètres d'aisance et en creusant l'encolure un peu plus. ATTENTION : évitez de prendre un vêtement très "stretch" alors que votre tissu à costume ne l'est pas, sinon vous allez vous retrouver avec un truc minuscule... Découpez. Cousez les côtés. Faites des ourlets. Et voilà.

Une fois que vous savez faire une cape ou une tunique vous pouvez faire presque tous les costumes que vous souhaitez. Il vous suffit de customiser vos réalisations. Et même si vous ne cousez pas bien droit, pas bien net, si vous ne savez pas suivre un trait en découpant, pas faire des arrondis ou des angles, vous devriez quand même obtenir quelque chose de pas mal. Il suffit de suivre les instructions, de laisser place à la créativité pour la customisation et de choisir des tissus pas trop difficile à travailler et avec un joli tombé. Et ça ne coûte pas forcément 3 bras et un rein, vraiment, les vieux rideaux c'est très bien, je vous jure.

costdrag5

Ici, pour la customisation, j'ai utilisé des restes découpés en triangles de la polaire double-face verte qui m'avait servi à réaliser le doudou de mon Ourson, un grand triangle du rideau, fermé par une couture et rempli de restes de fibres de rembourrage, un reste de doublure marron pour le ventre et le bout de la queue, de la feutrine noire pour les petites pattes au bout des ailes de la cape et 2 boutons pressions en résine KAM bleu nuit. Et puis c'est tout. J'espère que vous avez passé un joyeux Carnaval, à bientôt, je retourne à mes tricots.

PS -PU(Précisions utiles)-Errata : Je me suis trompée de sens de pliure en vous gribouillant la représentation de la capuche, sur le dessin la couture se retrouverait sur le haut de la tête, or, je l'ai placée sur l'arrière du crâne : par commodité pour la crête écailleuse mais aussi parce que c'est plus joli, la couture se fait discrète alors que sur l'avant on la voit tout de suite. Pour la cape, les plus observateurs-trices auront noté qu'il y a une couture dans le dos qui n'est pas mentionnée dans la construction que j'ai expliqué dans le précédent article : en effet, j'ai juste redécoupé une ligne droite séparant en deux mon demi-cercle, tout simplement pour y placer les autres épines/écailles et la queue. Ca rentre dans la partie "customisation", c'est pour cela que je n'en ai pas parlé : ce n'est pas obligatoire pour faire une cape rapide pour un autre costume.