Bonne année à tou-te-s ! Qu'elle vous soit généreuse et profitable et qu'elle me soit pleine de pelotes et de corne aux doigts.

Pour ce premier article de 2015 j'avais donc promis de vous parler de mes cadeaux de Noël "faits maison". Commençons par ma plus grande fierté, j'avoue : l'Hemlock Ring Blanket ou HRB de son petit nom. En Français, on pourrait traduire par couverture en "Anneau de ciguë/sapin-ciguë". Oui, ça ne ressemble à rien, je ne suis pas traductrice. Je ne sais pas si le nom originel provient du sapin ciguë ou sapin du Canada ou encore pruche du Canada ou si cela fait référence à la ciguë, cette plante toxique utilisée comme poison principalement dans l'antiquité. Le patron de l'Hemlock Ring est paru à l'origine en 1942 dans "Crocheted and Knitted Doilies, Book 184" de The Canadian Spool Cotton Company, il s'agissait d'un napperon (=doily). Il a été popularisé en 2007 par Jared Flood, qui l'a tricoté sous forme de couverture tout simplement en utilisant un fil plus gros et des aiguilles plus larges que l'original. Voilà pour la petite histoire. Ce motif est particulièrement beau, avec son étoile ou fleur à 8 branches ou pétales au centre et sa répétition de feather and fan (plumes et éventails) s'élargissant vers l'extérieur.

C'est donc ce que j'ai choisi de tricoter sous forme de chaufferette ou couverture de genoux, pour l'offrir à ma grand-mère frileuse. Comme je suis un peu fofolle, j'ai choisi de le tricoter en fil dit "super-bulky" (je reviendrai prochainement sur les termes anglais dans un article, je pense), autrement dit un fil très épais et lourd. J'ai principalement choisi ces pelotes parce que la couleur bleue me plaisait et me paraissait convenir particulièrement bien à ma grand-mère mais aussi parce qu'étant novice, j'ai pensé que tricoter dans cette grosseur irait plus vite. ERREUR FATALE. Non. Pas spécialement, en fait. Oui on a le plaisir de voir l'ouvrage "monter" et s'étendre rapidement au début mais on peut aussi être beaucoup ralenti par la taille de la laine, surtout pour y tricoter de la dentelle, puis par le poids de l'ouvrage qui fatigue rapidement les poignets. Donc je pense que je ne referai plus cette erreur, je réserverai la "super-bulky" aux petits ouvrages comme les bonnets par exemple. Trêve de blablas, place à l'unique photo correcte que j'ai eu le temps de prendre avant emballage et largage sous le sapin par un renne musclé.

 

HRBfinal1

La voici, la voilà.

Tricotée en Katia Big Merino, coloris 33 et 14 avec des aiguilles circulaires de 8mm. J'aime assez ces couleurs qui me font penser à un ciel entre le bleu et l'orage. J'ai totalement oublié de la mesurer. Elle fait environ 410 grammes, ce qui est déjà assez lourd à porter, mine de rien. L'avantage de ce patron, c'est qu'on peut l'arrêter au rang que l'on souhaite, sas autre forme de procès. Marre ? Bimbamboum, on passe au rang de bordure et puis c'est tout. J'ai principalement passé 4 jours dessus, puis une semaine par petits morceaux : la fatigue. Finie 3 jours avant Noël, j'ai eu bien du mal à tenter d'ouvrir joliment les points de dentelle au fer et à la pattemouille, la photo a d'ailleurs été prise avant que j'aie totalement fini. Elle est vraiment vraiment chaude et douillette, ma grand-mère a pu la tester dans la vague de froid des dernières nuits de décembre et m'a confirmé son utilité pour réchauffer. Objectif atteint donc.

Si certain-e-s d'entre vous qui me lisez sont épatés par ce patron et ont incroyablement envie de le réaliser  leur goût sans oser : rassurez-vous et osez ! Ce n'est franchement pas si compliqué que ça en a l'air ! Je me suis dit que j'étais folle de tenter ça avec mon niveau (rappel : je ne tricote réellement que depuis environ 3-4 mois), mais je n'ai pas rencontré de grosse difficulté : le point qui m'a le plus ennuyée sont les gros oeillets à la base des pétales. Il s'agit en fait de faire un double jeté, puis au rang suivant de laisser tomber le premier et de créer 9 mailles dans le jeté restant. 9 mailles c'est un peu ardu, surtout quand on tricote en super-bulky. Mais ça prend quelques dizaines de minutes et on est soulagé de passer au rang suivant, c'est tout.

Pour rester dans la rubrique tricot épais, j'ai également tricoté un bonnet-béret pour ma cousine. Je voulais quelque chose à assortir avec son manteau turquoise, mais n'était pas sûre d'avoir bien gardé la couleur "dans l'oeil". J'ai donc choisi deux bleus : Katia Peru coloris 34 pour la base et Katia Big Merino coloris 32 pour le haut. N'ayant toujours pas appris la technique adéquate pour faire de jolis changements de couleur en tricot circulaire, j'ai opté pour une transition avec un petit motif simple de vague en jacquard qui s'adapte parfaitement à ces couleurs. Pour le reste j'ai utilisé le patron "75 meters bulky beret", des aiguilles circulaires de 4,5 pour les côtes et de 6 et 7 pour le corps du chapeau.

 

turquoisetam

Verdict : ça allait sur ma tête, mais sur la destinataire, il manque un petit peu de largeur et de profondeur. Il devrait se détendre quand même un peu à l'usage, surtout que je n'ai pas eu le temps de le laver avant de l'emballer.

Restons dans les bleus-verts et passons au cadeau pour mon autre cousine. J'ai mis des lustres à me décider, je ne savais pas quoi lui faire. J'hésitais entre écharpe, snood et un autre chapeau, mais impossible de trouver et mon bonheur et ce que je supposais être le sien en ouvrant son paquet. J'ai fini par tomber sur le Cable braided necklace qui fonctionne sur le même principe que mon tout premier projet tricot cet automne -un snood entrelacé-, que je n'ai jamais terminé. Deux pelotes qui patientaient dans mon stash pour d'autres projets : Katia merino aran en coloris 65 et 56, des aiguilles de 5, un joli bouton assorti et zou !

 

collierentrelac

Seule modification, j'ai remplacé la couture finale des deux bandes entrelacées par un rabattage conjoint. Oui, ça se voit que je n'aime pas les coutures, hein. J'ai même fait une chaînette au crochet. Ça a dû me prendre autant de temps que de tricoter une bande complète.

 

Et enfin, clôturons cette première partie déjà longue sur les cadeaux de Noël, par ce qui m'a le plus amusé à faire. Un tricot pour mon neveu non tricoté, mais tricotiné et ... COUSU... Incroyable. Et réalisé totalement à main levée. Je ne pourrai donc jamais reproduire exactement le même. Un petit porte-clé (ou ce qu'on voudra qui peut s'accrocher quelque part.) en forme de Yoda.

 

yoda

Un tricotin mécanique, du coton vert, du coton marron, des aiguilles 3,5 pour les oreilles en triangles de jersey, un peu de fil à broder noir, un petit bout de métal, de quoi rembourrer, un mousqueton, une aiguille à tapisserie pas trop grosse, quelques heures à regarder des images en triturant le tout, des épingles pour maintenir les formes quand elles sont trouvées et le tour est joué !

A bientôt pour la suite de Noël en janvier.